Tout ce qui concerne Uriah Heep de prêt ou de loin est le bienvenu sur ce forum. Albums, concerts, critiques, membres ou anciens musiciens...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Rééditions 2016 2CD
Lun 5 Déc - 9:56 par Firefly

» Vidéo du Heep live à Moscou avec Ken et Lee (intégrale)
Mer 9 Nov - 7:06 par cocq

» Wonderworld, un groupe à suivre!
Lun 3 Oct - 14:26 par Firefly

» Live avec Stefan Berggren au chant
Ven 30 Sep - 10:10 par Firefly

» Lee Kerslake
Ven 23 Sep - 20:50 par Firefly

» Objets de collection personelle
Dim 12 Juin - 6:17 par Avalon

» Happy Birthday...
Dim 17 Avr - 19:21 par Frédéric André Lenel

» Meilleurs vœux pour 2016
Ven 8 Jan - 6:33 par Firefly

» Sympathy
Lun 14 Déc - 16:26 par Yann 77

» ASIA Gravitas
Ven 20 Nov - 14:46 par Firefly

» Ma collec
Lun 16 Nov - 11:51 par Firefly

» Uriah Heep en concert avec 2 invités ... de choix!
Lun 16 Nov - 11:45 par Firefly

» Présentations
Sam 10 Oct - 18:55 par Firefly

» The British Live Performance Series
Sam 10 Oct - 11:41 par Firefly

» "Humour Belge"
Sam 10 Oct - 7:41 par Firefly

» Newsletter Uriah Heep France
Jeu 18 Juin - 6:38 par Firefly

» Anita Popovic - Rain
Sam 23 Mai - 9:45 par Firefly

» Live at KOKO
Mar 28 Avr - 17:49 par Gypsy Queen

» Lucifer's Friend
Jeu 23 Avr - 10:23 par Firefly

» 2 albums dont un double pour 2015
Dim 8 Mar - 8:34 par Firefly

» Bonne année 2015
Lun 26 Jan - 10:49 par Firefly

»  URIAH HEEP "Still 'eavy, still proud" à 4 E
Sam 24 Jan - 8:30 par Melinda

» URIAH HEEP FRANCE
Sam 24 Jan - 8:28 par Melinda

» Trevor Bolder
Sam 24 Jan - 8:18 par Melinda

» OUTSIDER
Mer 3 Déc - 19:50 par Freedom

» Qu'est ce que vous écoutez en ce moment ?
Mer 3 Déc - 19:47 par Freedom

» five miles
Sam 25 Oct - 8:14 par Firefly

» Jon Lord est décédé
Dim 19 Oct - 7:19 par Firefly

» Desinscription
Mer 17 Sep - 20:54 par Frédéric André Lenel

» Un nouvel album pour 2014
Mar 19 Aoû - 19:16 par Invité

Sujets les plus vus
Avec Blue Oyster Cult
Photos (et vidéos) Olympia 2009
Qu'est ce que vous écoutez en ce moment ?
REFERENDUM CROSSROCKS 2007
bootlegs paris
Lee Kerslake à la retraite !
Nouvel album enfin dévoilé
Paris Olympia 2009
Votre placement à l'Olympia
Halte à la nostalgie David Byron !!!
Partenaires
Return to my UFO website
Sondage
votre titre préféré de Trévor
ROLLER (Bolder/McDonald) Innocent Victim
9%
 9% [ 5 ]
SAVE IT (Bolder/McDonald) Fallen Angel
0%
 0% [ 0 ]
FOOLS (Bolder) Conquest
11%
 11% [ 6 ]
IT AIN’T EASY (Bolder) Conquest
13%
 13% [ 7 ]
RICH KID (Bolder) Raging Silence
4%
 4% [ 2 ]
BLOOD ON STONE (Bolder) Different world
0%
 0% [ 0 ]
SWEET SUGAR (Bolder) Sea of light
4%
 4% [ 2 ]
DREAM ON (Bolder) Sea of light
9%
 9% [ 5 ]
ONLY THE YOUNG (Bolder) Sonic Origami
4%
 4% [ 2 ]
SHELTER FROM THE RAIN (Bolder) Sonic Origami
6%
 6% [ 3 ]
ANGELS WALK WITH YOU (Bolder) Wake the Sleeper
4%
 4% [ 2 ]
YOU ARE THE ONLY ONE (Bolder) On the Rebound
0%
 0% [ 0 ]
LOST (Bolder) Into the Wild
9%
 9% [ 5 ]
SAIL THE RIVERS (Bolder) Spellbinder
6%
 6% [ 3 ]
WICH WAY WILL THE WIND BLOW (Bolder) Différent World
0%
 0% [ 0 ]
ALL FOR ONE (Bolder) Différent World
0%
 0% [ 0 ]
STEP BY STEP (Bolder) Différent World
0%
 0% [ 0 ]
ONE ON ONE (Bolder/Lanzon) Différent World
0%
 0% [ 0 ]
THINK IT OVER (Bolder) Abominog
9%
 9% [ 5 ]
POWER OF ADDICTION (Bolder) bonus sur Différent World
0%
 0% [ 0 ]
I HEAR THE VOICES (Bolder) Sonic Origami
4%
 4% [ 2 ]
FEAR OF FALLING (Bolder) Sea of Light
2%
 2% [ 1 ]
WAR CHILD (Bolder/ Gallager) Wake the Sleeper
2%
 2% [ 1 ]
SWEET PRETENDER (Bolder) Sonic Origami
4%
 4% [ 2 ]
Total des votes : 53
Vous avez une idée pour améliorer ce site?


   "BOX" à idées
   Cliquez sur la photo pour  
   envoyer votre suggestion.

Partagez | 
 

 Ian Gillan (carière solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fishbowlman



Nombre de messages : 304
Age : 34
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Ian Gillan (carière solo)   Ven 24 Aoû - 15:58

Non, ce n'est pas un énième topic pour parler de Deep Purple, mais bien de sa carrière solo.
Bref, un p'tit topo sur sa carrière solo riche et féconde, nettement plus orientée "groupe" et moins "one-man band" que son collègue Ritchie Blackmore.

Ian Gillan s'est lancé dans une carrière solo en tout point brillante, divisée en plusieurs périodes sur lesquelles il a touché à tout.

1ère période : Ian Gillan Band (1974 - 1978)

Ian Gillan sortira 3 albums à cette époque : Child in time, Clear air turbulence et Scarabus + un album live (Live at Budokan).

Ian Gillan et son groupe était très créatif, n'hésitant pas à mélanger rock progressif, jazz et un peu de heavy metal quand même.
Cette période n'est pas toujours très appréciée des fans de Deep Purple, car elle est assez spéciale, très expérimentale.

Voilà un aperçu de ses différents albums :

CHILD IN TIME (1975)

Pas très original comme titre, Child in time est un peu la suite logique du décrié Who do we think we are de Deep Purple, en plus rythmé, plus rock et en plus jazzy toutefois. C'est juste un bon album, avec du bon rock et de bonnes ballades.

Y'a une reprise de Child in time aussi, mais la musique a été totalement modifié. C'est repris façon ballade guimauve ici. Seules les lignes de chant demeurent identiques. J'aime pas trop cette version d'ailleurs, celle de Deep Purple était de toute façon intouchable !!!


CLEAR AIR TURBULENCE (1976)

Là les choses sérieuses commencent. Clear air turbulence est le plus expérimental de tous, très influencé par le jazz. Et le rock progressif aussi.

Un album très technique, Ian Gillan utilise une voix très rauque dessus en adéquation avec les rythmiques syncopées de la section basse-batterie. Sa voix peut être vue comme un instrument supplémentaire contribuant au rythme, plus que comme un véritable chant.

Faut être dans le trip, moi je sais qu'il y a des passages sublimes là dedans, même si certains solos de claviers façon "musique d'ascenseur" (très prog donc ) ou de guitares me laissent de marbre.
Ca n'empêche pas que les chansons sont très énergiques, très rythmées ! C'est différent de Deep Purple, ça a dérouté de nombreux fans, mais c'est pas inintéressant pour autant, loin s'en faut.


SCARABUS (1977)

Moins complexe, plus accessible et plus rock que Clear air turbulence, Scarabus se veut rassurant. Les musiciens se sont bien calmés dans les délires techniques, et des chansons comme Twin Exhausted ou Mercury High possèdent un groove formidable, ça dépote à fond, place à l'essentiel un excellent disque.


LIVE AT THE BUDOKAN (1978)

Pour cloturer cette 1ère période sort ce double live enregistré au Japon... hé oui, la musique hyper speedé du Ian Gillan Band ne pouvait que plaire aux japonais.

Ce live ne restera pas dans les annales comme un Made in Japan, mais il n'en reste pas moins intéressant.
Certains solos à rallonge de claviers et de guitares sont parfois ennuyeux, mais globalement l'énergie est bien présente. Et les reprises de Deep Purple sont géniales (à part Child in time)... Smoke on the water et Woman from Tokyo repris de façon jazzy, ça vaut le coup !!!


2ème période : Gillan (1978 - 1982)

Après le live, Ian Gillan abandonnera l'idée de devenir un chanteur de jazz et il choisira de complètement modifier son line up.
Ne restera que le claviériste Colin Towns, ce dernier (bien aidé par le gros bassiste chauve et barbu John McCoy) a poussé Ian Gillan à revenir à ses racines heavy metal et rock.

S'en suivra 5 albums, c'est ma période préférée de toute la carrière solo de Ian Gillan et pour tout dire, ces albums là surpassent sans problème ceux de Deep Purple depuis la reformation de 1984.

De toutes les carrières solos qui ont émergé après le split de Deep Purple en 1977, Gillan (le groupe) est celui qui s'inscrit le plus dans la continuité du Deep Purple mark 2, bien plus que Rainbow.


MR UNIVERSE (1979)

Mr Universe : Un classique du hard rock.
Gillan bénéficie à la fois de la maturité des vétérans du hard rock et rivalise d'intensité avec les jeunes groupes de la New Wave Of British Heavy Metal.

Mais alors que la plupart des groupes de heavy metal offraient bien souvent des albums linéaires, Gillan n'hésitait pas à toucher à tout sur ses albums : rock, blues, rock progressif, heavy, pop, FM, etc...

Glory Road présente le meilleur line-up de Gillan : un guitariste punk (Bernie Tormé), un claviériste branché jazz et des vieilles brutes pour la section basse - batterie, le tout dirigé par Ian Gillan. Avec autant de personnalités différentes, ce mélange ne pouvait donner que du bon.

A noter que le sublime Fighting Man (qui a été rapidement comparé à Child in time, pour les cris aigues en clin d'oeil) avait été composé par Colin Towns pour le Ian Gillan Band.
Mais les musiciens de l'époque, trop jazzy-pédants, n'en voulaient pas, et cela a agacé Ian Gillan qui, lui, trouvait ce morceau génial. Ils l'ont donc mis de côté et ressorti plus tard.


GLORY ROAD (1980)

Avec Bernie Tormé à la guitare (qualifié de guitar-hero punk... !!!), Gillan continue d'exceller dans un heavy rock moderne et sévèrement burné (certains titres comme Unchain your brain sont presque aussi speed que du Motörhead)
Aussi bon que Mr Universe, peut être même plus agressif encore vu que Bernie Tormé et John McCoy ont composé dessus.
Des liens parfois évidents avec Deep Purple mark 2 (Sleeping on the job). Indispensable !


FUTURE SHOCK (1981)

Gillan était hyper productif et il arrivera bien un moment où un léger manque d'inspiration se fera sentir. Future Shock n'apporte rien de nouveau par rapport aux 2 albums précédents, les titres speeds ne sont pas toujours très inspirés.

Gillan est en roue libre, mais ça n'empêche pas Future Shock d'être un bon album, avec des moments jouissifs (la reprise du standard rock 'n' roll New Orleans ou la superbe ballade If I sing softly).

Cette redite finira par lasser le guitariste Bernie Tormé qui quittera le groupe et se lancera dans une carrière solo (son 1er album solo, Turn out the lights, dans la lignée du style de Gillan, en plus punk, vaut le détour !!!).


DOUBLE TROUBLE (1981)

Bernie Tormé est remplacé au pied-levé par... le désormais célèbre Janick Gers (ex White Spirit et futur Iron Maiden). Janick a lui aussi un style un peu "brouillon"qui colle à merveille au style de Gillan... mais peut-être moins au style plus technique d'Iron Maiden, c'est une autre histoire !!!

Tout juste sorti de son groupe White Spirit et déniché par John McCoy (qui avait produit l'album de White Spirit), Janick était à l'époque dans un pur trip "blackmorien".

Double Trouble est un album mi-live mi-studio ! La partie studio marque une évolution vers un style plus édulcorée, teintés de FM par moments (mais pas autant que le Rainbow période Joe Lynn Turner, heureusement), et ce bol d'air frais fait un bien fou à toute la troupe.

Ian Gillan hurle comme un possédé sur tout l'album, jamais il n'avait autant tiré sur les aigues.
On retrouve aussi un morceau de rock progressif de 10 minutes (Born to kill), et sans être le plus grand morceau prog de tous les temps, il mérite quand même d'étre écouté.

Quant à la partie live, elle est fantastique, elle rivalise sans problème en intensité avec Made in Japan de qui vous savez. Le groupe Gillan dégageait une puissance de feu à l'époque.


MAGIC (1982)

2ème et dernier album de Gillan avec Janick Gers, il voit le retour vers un style plus heavy que la partie studio de Double Trouble, tout en gardant une musique très colorée avec les claviers de Colin Towns.

Rien de bien nouveau est apporté ici, mais Gillan formait un vrai groupe où tout le monde pouvait participer ce qui permet de garder une grande cohésion et une certaine fraicheur à la musique du groupe.

Une reprise poignante de Stevie Wonder (Living for the city), du progressif (Demon driver) et 2 compos de Janick Gers, les plus heavy, comme par hasard (le speed What's the matter et son riff Blackmorien, ainsi que le très heavy Bluesy blue sea où on retrouve quelques plans que Janick utilisera plus tard sur... Fear is the key d'Iron Maiden). Pas le meilleur Gillan mais c'est quand même du bon.


L'aventure du groupe GILLAN se terminera mal !
Pour résumer, Ian Gillan est contraint d’annuler la fin de la tournée Magic à cause de ses problèmes de cordes vocales.
Donc pendant 9 mois, les autres musiciens sont priés de patienter, le temps que Ian Gillan récupère. Pour un groupe habitué à des tournées intensives et à sortir un album par an, devoir attendre neuf mois apparaît comme une éternité.

A ce moment-là, le groupe n’a toujours pas splitté officiellement.
Et même si une reformation de Deep Purple apparaît inévitable depuis plusieurs années, le succès des carrières respectives de chacun (Ritchie Blackmore et Roger Glover avec Rainbow, Jon Lord et Ian Paice avec Whitesnake) ne fait que la retarder.

Et lorsque les musiciens de Gillan apprendront quelques mois plus tard à travers la presse que Ian Gillan a rejoint Black Sabbath, sans jamais avoir été contacté directement, ils l’auront mauvaise, c’est le moins qu’on puisse dire. Ils essayeront même de continuer le groupe... sans Ian Gillan, mais ils ne trouveront jamais de remplaçant à la hauteur.

A l'heure actuelle, les anciens musiciens de Gillan font toujours la gueule à Ian Gillan, à part Janick Gers qui est resté en bon terme avec lui (il a d'ailleurs participé à Gillan's Inn, sorti l'année dernière, regroupant des vieux morceaux de Gillan en solo, remis au gout du jour).

Et la suite tout le monde la connaît : reformation de Deep Purple en 1984 avec Perfect Strangers...

3ème période : le retour de Ian Gillan en solo (1988 - 1992)

Après une p'tite récréation en 1987 sur l'album ACCIDENTALLY ON PURPOSE, sorti sous le nom GILLAN - GLOVER avec son ami Roger Glover, Ian Gillan finira par se faire virer de Deep Purple en 1988.

Accidentaly on purpose est un album rock au sens large, une parfait BO du club Med, à ne pas prendre au sérieux.
Une chanson est même apparue dans la BO du film Rainman !!!

1988, Ian Gillan est viré sans ménagement de Deep Purple et ses anciens collègues de l'époque ne seront pas très tendres envers lui, notamment à cause de ses mauvaises prestations scéniques. Un épisode douloureux sur lequel Deep Purple préfère ne pas trop s'attarder maintenant.

Livré à lui-même pour la seconde fois (la première étant après son départ de Deep Purple en 1973), Ian Gillan sortira 2 excellents albums solos (Naked Thunder et Toolbox). Il était même hors de question pour lui de réintégrer Deep Purple à l'époque.


NAKED THUNDER (1990)

Ian Gillan a encore de la voix et tient à le faire savoir ! Quand il n'est pas dans Deep Purple, ses performances vocales sont hallucinantes. Naked Thunder est un album de hard FM très sympa (à condition d'aimer le style), avec pas mal de claviers - synthés, énergique et bien écrit.


TOOLBOX (1991)

Alors là, changement de cap, Gillan se met au hard US (il n'y a quasiment pas de claviers sur ce disque). Sa maison de disque trouvait Naked Thunder trop FM, pas assez de guitares, donc Ian Gillan, vexé de cette remarque, a mis le paquet : place aux gros riffs juteux avec le guitariste Steve Morris.

Ian Gillan pousse ici ses hurlements les plus aiguës de toute sa carrière, quelle voix... on a du mal à croire que c'est le même chanteur qu'on retrouvera 2 ans plus tard sur le boursouflé The Battle Rages on.

Après une tournée pour Toolbox, retour chez Deep Purple.

Ian Gillan a également sorti un album solo en 2000, mais ne l'ayant jamais écouté (très mal distribué faut dire), je ne pourrais pas en parler.

Et Gillan's Inn en 2006, sorte d'album "best of" regroupant des vieux titres de sa carrière solo, rejoué avec des musiciens prestigieux façon "tribute album" (Satriani, Iommi, Paice, Morse et cie...).
Revenir en haut Aller en bas
Freedom



Nombre de messages : 358
Age : 50
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Ian Gillan (carière solo)   Mar 28 Aoû - 19:03

Je ne connais pas trop tout ça tu peux me conseiller pour ses meilleurs albums hors Deep, merci
Revenir en haut Aller en bas
Fishbowlman



Nombre de messages : 304
Age : 34
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Ian Gillan (carière solo)   Dim 18 Nov - 0:42

Quelques vidéos pour illustrer le propos :

La nouvelle version de Child In Time ici, avec solo de flute en intro :
http://www.youtube.com/watch?v=FQ2tnCetFdU

Un court extrait de toute la virtuosité et de la liberté artistique du Ian Gillan Band avec Clear Air Turbulence :
http://www.youtube.com/watch?v=ucdGy7g1AQ8

Vidéo de Mr Universe, un des morceaux les plus "prog", bourré de claviers et de hurlements :
http://www.youtube.com/watch?v=YRy4_vouSe8&feature=related

Le bluesy Puget Sound (j'aime pas trop ce titre) :
http://www.youtube.com/watch?v=Y24aZa8BLjg&feature=related

Clip de Sleeping On The Job, excellent titre dans la veine de Deep Purple :
http://www.youtube.com/watch?v=2wP4kFmoZ0E&feature=related

Reprise de New Orleans (avec Janick Gers, très bon son) :
http://www.youtube.com/watch?v=aa-jSfFygyU&feature=related

Le magnifique If I Sing Softly :
http://www.youtube.com/watch?v=bLfUu5Bd0uM&feature=related

Reprise de Trouble (très bon son) :
http://www.youtube.com/watch?v=0dY2ZVY-cDg&feature=related

Ici la ballade Mutually Assured Destruction, bourrée de cris et de synthés, le top :
http://www.youtube.com/watch?v=dAMex6GqzKI&feature=related

La reprise de Stevie Wonder ici :
http://www.youtube.com/watch?v=nlBe5HebOIY

She Took My Breath Away... Phillipe Lavil n'a qu'à bien se tenir (admirez les magnifiques franges très "années 80" sur les cheuveux de Ian Gillan... à noter la présence indispensable de Roger "Corbier" Glover) :
http://www.youtube.com/watch?v=na73LEcqpQ4&feature=related

No more cane on the brazos, le titre "world-music" de Gillan, magnifiquement interprété :
http://www.youtube.com/watch?v=EU7kkuWxlic&feature=related

Clip de No Good Luck, morceau plus FM, très cool (à noter comme Ian ressemble à H de Marillion avec son costume blanc ) :
http://www.youtube.com/watch?v=XIVAGY3Jvuc

Et un Moonshine plus rock (Simon Phillips joue méchamment là dessus) :
http://www.youtube.com/watch?v=lcwlgPM07D8&feature=related


Et voilà avec tout ça, t'as déjà de quoi faire, ça te donnera un aperçu Smile
Revenir en haut Aller en bas
bert



Nombre de messages : 210
Age : 59
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Ian Gillan (carière solo)   Ven 23 Nov - 18:05

je l avais vu en 76 à l'Olympia,juste à la sortie de CIT
Très bon,il était revenu aux rappels en s'excusant de ne plus avoir de titres à jouer!
Revenir en haut Aller en bas
Ronan



Nombre de messages : 48
Age : 50
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Ian Gillan (carière solo)   Mar 1 Jan - 22:00

bert a écrit:
je l avais vu en 76 à l'Olympia,juste à la sortie de CIT
Très bon,il était revenu aux rappels en s'excusant de ne plus avoir de titres à jouer!

Voilà un info trés intéréssante!! je pensais qu'il n'y avait eu qu'une seule date à Toulouse. As tu conservé ton billet du concert ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ian Gillan (carière solo)   Aujourd'hui à 13:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Ian Gillan (carière solo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ian Gillan (carrière solo)
» john butler solo
» sur le solo de Ha'wbaby de little walter
» Matthieu Fromont (Bo Weavil) solo le 14 octobre 2010 à Issy
» Hang drum solo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heep made in France :: Liens précieux :: Autres :: Hors sujet (ou presque)-
Sauter vers: