Tout ce qui concerne Uriah Heep de prêt ou de loin est le bienvenu sur ce forum. Albums, concerts, critiques, membres ou anciens musiciens...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Rééditions 2016 2CD
Lun 5 Déc - 9:56 par Firefly

» Vidéo du Heep live à Moscou avec Ken et Lee (intégrale)
Mer 9 Nov - 7:06 par cocq

» Wonderworld, un groupe à suivre!
Lun 3 Oct - 14:26 par Firefly

» Live avec Stefan Berggren au chant
Ven 30 Sep - 10:10 par Firefly

» Lee Kerslake
Ven 23 Sep - 20:50 par Firefly

» Objets de collection personelle
Dim 12 Juin - 6:17 par Avalon

» Happy Birthday...
Dim 17 Avr - 19:21 par Frédéric André Lenel

» Meilleurs vœux pour 2016
Ven 8 Jan - 6:33 par Firefly

» Sympathy
Lun 14 Déc - 16:26 par Yann 77

» ASIA Gravitas
Ven 20 Nov - 14:46 par Firefly

» Ma collec
Lun 16 Nov - 11:51 par Firefly

» Uriah Heep en concert avec 2 invités ... de choix!
Lun 16 Nov - 11:45 par Firefly

» Présentations
Sam 10 Oct - 18:55 par Firefly

» The British Live Performance Series
Sam 10 Oct - 11:41 par Firefly

» "Humour Belge"
Sam 10 Oct - 7:41 par Firefly

» Newsletter Uriah Heep France
Jeu 18 Juin - 6:38 par Firefly

» Anita Popovic - Rain
Sam 23 Mai - 9:45 par Firefly

» Live at KOKO
Mar 28 Avr - 17:49 par Gypsy Queen

» Lucifer's Friend
Jeu 23 Avr - 10:23 par Firefly

» 2 albums dont un double pour 2015
Dim 8 Mar - 8:34 par Firefly

» Bonne année 2015
Lun 26 Jan - 10:49 par Firefly

»  URIAH HEEP "Still 'eavy, still proud" à 4 E
Sam 24 Jan - 8:30 par Melinda

» URIAH HEEP FRANCE
Sam 24 Jan - 8:28 par Melinda

» Trevor Bolder
Sam 24 Jan - 8:18 par Melinda

» OUTSIDER
Mer 3 Déc - 19:50 par Freedom

» Qu'est ce que vous écoutez en ce moment ?
Mer 3 Déc - 19:47 par Freedom

» five miles
Sam 25 Oct - 8:14 par Firefly

» Jon Lord est décédé
Dim 19 Oct - 7:19 par Firefly

» Desinscription
Mer 17 Sep - 20:54 par Frédéric André Lenel

» Un nouvel album pour 2014
Mar 19 Aoû - 19:16 par Invité

Sujets les plus vus
Avec Blue Oyster Cult
Photos (et vidéos) Olympia 2009
Qu'est ce que vous écoutez en ce moment ?
REFERENDUM CROSSROCKS 2007
bootlegs paris
Lee Kerslake à la retraite !
Nouvel album enfin dévoilé
Paris Olympia 2009
Votre placement à l'Olympia
Halte à la nostalgie David Byron !!!
Partenaires
Return to my UFO website
Sondage
votre titre préféré de Trévor
ROLLER (Bolder/McDonald) Innocent Victim
9%
 9% [ 5 ]
SAVE IT (Bolder/McDonald) Fallen Angel
0%
 0% [ 0 ]
FOOLS (Bolder) Conquest
11%
 11% [ 6 ]
IT AIN’T EASY (Bolder) Conquest
13%
 13% [ 7 ]
RICH KID (Bolder) Raging Silence
4%
 4% [ 2 ]
BLOOD ON STONE (Bolder) Different world
0%
 0% [ 0 ]
SWEET SUGAR (Bolder) Sea of light
4%
 4% [ 2 ]
DREAM ON (Bolder) Sea of light
9%
 9% [ 5 ]
ONLY THE YOUNG (Bolder) Sonic Origami
4%
 4% [ 2 ]
SHELTER FROM THE RAIN (Bolder) Sonic Origami
6%
 6% [ 3 ]
ANGELS WALK WITH YOU (Bolder) Wake the Sleeper
4%
 4% [ 2 ]
YOU ARE THE ONLY ONE (Bolder) On the Rebound
0%
 0% [ 0 ]
LOST (Bolder) Into the Wild
9%
 9% [ 5 ]
SAIL THE RIVERS (Bolder) Spellbinder
6%
 6% [ 3 ]
WICH WAY WILL THE WIND BLOW (Bolder) Différent World
0%
 0% [ 0 ]
ALL FOR ONE (Bolder) Différent World
0%
 0% [ 0 ]
STEP BY STEP (Bolder) Différent World
0%
 0% [ 0 ]
ONE ON ONE (Bolder/Lanzon) Différent World
0%
 0% [ 0 ]
THINK IT OVER (Bolder) Abominog
9%
 9% [ 5 ]
POWER OF ADDICTION (Bolder) bonus sur Différent World
0%
 0% [ 0 ]
I HEAR THE VOICES (Bolder) Sonic Origami
4%
 4% [ 2 ]
FEAR OF FALLING (Bolder) Sea of Light
2%
 2% [ 1 ]
WAR CHILD (Bolder/ Gallager) Wake the Sleeper
2%
 2% [ 1 ]
SWEET PRETENDER (Bolder) Sonic Origami
4%
 4% [ 2 ]
Total des votes : 53
Vous avez une idée pour améliorer ce site?


   "BOX" à idées
   Cliquez sur la photo pour  
   envoyer votre suggestion.

Partagez | 
 

 Moscow And Beyond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Note
1/5
0%
 0% [ 0 ]
2/5
25%
 25% [ 1 ]
3/5
50%
 50% [ 2 ]
4/5
25%
 25% [ 1 ]
5/5
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Fishbowlman



Nombre de messages : 304
Age : 34
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Moscow And Beyond   Ven 5 Jan - 13:12



1987: Uriah Heep est un des premiers groupes occidentaux à jouer en URSS, suite à l'ouverture progressive des frontières. Ces concerts se feront face à des foules énormes, regroupant près de 120 000 personnes lors du concert au stade de Moscou. Une aubaine pour Uriah Heep, cela leur permettra de relancer leur carrière suite au bide obtenu avec Equator.

Ce concert présente aussi les débuts du line up actuel, encore en rodage à l'époque. Encore un changement de line up s'exclamait-on à l'époque! Et sur le papier, l'arrivée d'un blondinet au micro, à l'allure un peu "hard FM" sur les bords et d'un claviériste que l'on croirait tout droit sorti de chez Dire Straits, n'avait rien de rassurant ! Difficile de croire que ce line up tiendra plus de quinze ans !
A en juger par les coupes de cheveux de Mick Box et Trevor Bolder, cela ne fait aucun doute, on est en plein dans les années 80 ! L'image du concert a vieilli, on s'en serait douté, et le concert n'est pas super bien filmé non plus. Certains plans sont bizarres comme par exemple Bernie Shaw filmé de dos, et le public est rarement filmé. Parfois même, on ne l'entend presque pas alors qu'il y a quand même 120 000 personnes. Le son est correct mais le concert est incomplet et dure seulement une heure.

Le groupe en profite pour caser quelques nouvelles compos qui apparaissent comme inédites maintenant puisqu'elles ne figureront pas sur l'album à venir, Raging Silence. Et quand on les écoute, on se dit qu'effectivement, ils ont plutôt bien fait de les écarter. Pacific Highway possède un pur riff heavy, typique de Mick Box, mais ce morceau est un peu gâché par les synthés de Phil Lanzon (un problème récurent sur l'ensemble du concert).


Corina sonne rock FM à fond, un peu dans le style Equator, pas mal, sans plus ! Ca manque de refrain fédérateur et pour dire vrai, ce morceau est moins bon que ce qu'on retrouve sur Head First et Equator. Et enfin, la compo de Phil Lanzon, Mr. Majestic, exclusivement axée autour des synthés : une horreur années 80 comme Uriah Heep n'en fait heureusement plus ! Même Equator n'était pas allé aussi loin dans le genre ! Phil Lanzon chante seul et il chante vraiment mal, il vaut mieux qu'il se contente d'assurer les choeurs. Mr Majestic est certainement le pire morceau d'Uriah Heep (ou de Phil Lanzon en solo, car on ne peut pas dire que ça sonne comme du Uriah Heep).

Bref, tout ça ne laissait présager rien de bon pour un futur album ! Et qu'en est-il des classiques ? Là, je suis un peu mitigé. Autant Bernie Shaw impressionne car il chante les classiques de l'ère David Byron avec beaucoup de justesse (Stealin', July Morning, The Wizard), autant Phil Lanzon se sent obligé de coller des synthés de partout ce qui ruine un peu les Easy Livin', Look At Yourself qui ne manquent pourtant pas de puissance. Et que dire des versions de Gypsy et Too Scared To Run ? Ce line up là s'annonce d'ores et déjà prometteur (reste juste à virer les synthés), même si à cet instant, la mise en place est encore approximative (sur July Morning et The Wizard). Les années Byron semblent remonter à la préhistoire.

Le concert est parfois coupé par des intermèdes pas toujours du meilleur goût, sur lesquels on voit le groupe à Moscou, avec les fans ou en train de faire les cons au marché du coin. Le pire étant à la fin de Look At Yourself, pendant que Lee Kerslake fait son show, on ne le voit même pas. A la place de ça, on voit des images ridicules du groupe dehors en train de s'amuser dans la neige... Les bonus de ce DVD sont vraiment riquiqui : une interview très courte de Mick Box et Bernie Shaw datant de 2002, non sous-titrée et relatant leurs souvenirs de leur périple en URSS. Le fan n'y apprendra pas grand chose.

Quatre titres extraits du concert du vingtième anniversaire d'Uriah Heep, vraisemblablement à Londres : le groupe pète le feu, mais l'image n'est pas terrible à cause du light-show éblouissant. Et puis les chansons, bof bof... Un Lady In Black massacré (certaines versions live de Lady In Black ne sont vraiment pas terrible sous ce line up) et un Bird Of Prey sur lequel Bernie Shaw essaye un peu trop de jouer les "metal gods", ça ne lui va pas !

C'est là où on voit que même avec la meilleure volonté du monde, David Byron reste irremplaçable. Quant aux deux autres titres (Bad Bad Man et Rich Kid), ils figurent sur Raging Silence et, sans être mauvais, c'est quand même un peu la misère, j'ai du mal à accrocher complètement. Rich Kid est pas mal ceci dit et contient quelques bons riffs.

En bonus également, une courte présentation du concert Acoustically Driven. Quand on sait que ce bonus figure également sur le DVD Live In The USA, là on se dit que c'est carrément du foutage de gueule ! Bref, rien de bien folichon pour les bonus, rien qui puisse justifier l'achat de ce DVD en tout cas. A bas prix, il est toujours sympa à acquérir pour découvrir cette période spéciale d'Uriah Heep. Mais à vingt euros ou plus, il n'en vaut définitivement pas la peine.


Note : 2/5
Revenir en haut Aller en bas
Fishbowlman



Nombre de messages : 304
Age : 34
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Moscow And Beyond   Ven 5 Jan - 13:37

Plus lisible comme ça !!!

[color=#7799bb]1987: Uriah Heep est un des premiers groupes occidentaux à jouer en URSS, suite à l'ouverture progressive des frontières. Ces concerts se feront face à des foules énormes, regroupant près de 120 000 personnes lors du concert au stade de Moscou. Une aubaine pour Uriah Heep, cela leur permettra de relancer leur carrière suite au bide obtenu avec Equator.

Ce concert présente aussi les débuts du line up actuel, encore en rodage à l'époque. Encore un changement de line up s'exclamait-on à l'époque! Et sur le papier, l'arrivée d'un blondinet au micro, à l'allure un peu "hard FM" sur les bords et d'un claviériste que l'on croirait tout droit sorti de chez Dire Straits, n'avait rien de rassurant ! Difficile de croire que ce line up tiendra plus de quinze ans !
A en juger par les coupes de cheveux de Mick Box et Trevor Bolder, cela ne fait aucun doute, on est en plein dans les années 80 ! L'image du concert a vieilli, on s'en serait douté, et le concert n'est pas super bien filmé non plus. Certains plans sont bizarres comme par exemple Bernie Shaw filmé de dos, et le public est rarement filmé. Parfois même, on ne l'entend presque pas alors qu'il y a quand même 120 000 personnes. Le son est correct mais le concert est incomplet et dure seulement une heure.

Le groupe en profite pour caser quelques nouvelles compos qui apparaissent comme inédites maintenant puisqu'elles ne figureront pas sur l'album à venir, Raging Silence. Et quand on les écoute, on se dit qu'effectivement, ils ont plutôt bien fait de les écarter. Pacific Highway possède un pur riff heavy, typique de Mick Box, mais ce morceau est un peu gâché par les synthés de Phil Lanzon (un problème récurent sur l'ensemble du concert).


Corina sonne rock FM à fond, un peu dans le style Equator, pas mal, sans plus ! Ca manque de refrain fédérateur et pour dire vrai, ce morceau est moins bon que ce qu'on retrouve sur Head First et Equator. Et enfin, la compo de Phil Lanzon, Mr. Majestic, exclusivement axée autour des synthés : une horreur années 80 comme Uriah Heep n'en fait heureusement plus ! Même Equator n'était pas allé aussi loin dans le genre ! Phil Lanzon chante seul et il chante vraiment mal, il vaut mieux qu'il se contente d'assurer les choeurs. Mr Majestic est certainement le pire morceau d'Uriah Heep (ou de Phil Lanzon en solo, car on ne peut pas dire que ça sonne comme du Uriah Heep).

Bref, tout ça ne laissait présager rien de bon pour un futur album ! Et qu'en est-il des classiques ? Là, je suis un peu mitigé. Autant Bernie Shaw impressionne car il chante les classiques de l'ère David Byron avec beaucoup de justesse (Stealin', July Morning, The Wizard), autant Phil Lanzon se sent obligé de coller des synthés de partout ce qui ruine un peu les Easy Livin', Look At Yourself qui ne manquent pourtant pas de puissance. Et que dire des versions de Gypsy et Too Scared To Run ? Ce line up là s'annonce d'ores et déjà prometteur (reste juste à virer les synthés), même si à cet instant, la mise en place est encore approximative (sur July Morning et The Wizard). Les années Byron semblent remonter à la préhistoire.

Le concert est parfois coupé par des intermèdes pas toujours du meilleur goût, sur lesquels on voit le groupe à Moscou, avec les fans ou en train de faire les cons au marché du coin. Le pire étant à la fin de Look At Yourself, pendant que Lee Kerslake fait son show, on ne le voit même pas. A la place de ça, on voit des images ridicules du groupe dehors en train de s'amuser dans la neige... Les bonus de ce DVD sont vraiment riquiqui : une interview très courte de Mick Box et Bernie Shaw datant de 2002, non sous-titrée et relatant leurs souvenirs de leur périple en URSS. Le fan n'y apprendra pas grand chose.

Quatre titres extraits du concert du vingtième anniversaire d'Uriah Heep, vraisemblablement à Londres : le groupe pète le feu, mais l'image n'est pas terrible à cause du light-show éblouissant. Et puis les chansons, bof bof... Un Lady In Black massacré (certaines versions live de Lady In Black ne sont vraiment pas terrible sous ce line up) et un Bird Of Prey sur lequel Bernie Shaw essaye un peu trop de jouer les "metal gods", ça ne lui va pas !

[color:c896=#7799bb:c896]C'est là où on voit que même avec la meilleure volonté du monde, David Byron reste irremplaçable. Quant aux deux autres titres (Bad Bad Man et Rich Kid), ils figurent sur Raging Silence et, sans être mauvais, c'est quand même un peu la misère, j'ai du mal à accrocher complètement. Rich Kid est pas mal ceci dit et contient quelques bons riffs.

En bonus également, une courte présentation du concert Acoustically Driven. Quand on sait que ce bonus figure également sur le DVD Live In The USA, là on se dit que c'est carrément du foutage de gueule ! Bref, rien de bien folichon pour les bonus, rien qui puisse justifier l'achat de ce DVD en tout cas. A bas prix, il est toujours sympa à acquérir pour découvrir cette période spéciale d'Uriah Heep. Mais à vingt euros ou plus, il n'en vaut définitivement pas la peine.

Note : 2/5
Revenir en haut Aller en bas
 
Moscow And Beyond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MAKING OF...] Stranger In Moscow
» Radio Moscow
» Radio Moscow
» Karl Eliasberg
» Mike, son travail en studio, anecdoctes..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heep made in France :: Albums :: ALBUMS OFFICIELS-
Sauter vers: